8 clés pour réussir sa démo !

8 clés pour réussir sa démo !

Avec l’explosion du nombre de plateformes et autres outils SaaS (Software as a Service), l’offre est de plus en plus large et il est primordial de se démarquer dès les premiers contacts avec son prospect. Il faut donc faire la démonstration produit la plus pertinente, en bon solutionneur des problèmes rencontrés par notre interlocuteur.

Voici nos 8 conseils les plus efficaces pour améliorer vos démos et convertir plus de clients :

1. Préparer sa démo

Comme toujours, le premier conseil paraît évident. Ici nous parlons du support et du déroulement de votre démonstration.
Si vous la faites en visio, vérifiez que votre outil de visio fonctionne correctement, que le partage d’écran est opérationnel, que votre micro et votre caméra sont bien configurés. (Retrouvez ici les outils de visios que nous recommandons).
Si vous utilisez un PowerPoint pour présenter votre solution, assurez-vous que ce dernier soit propre. Seules les infos nécessaires à la bonne compréhension de votre logiciel doivent-être présentes sur vos slides.
Vous faites la démo directement sur votre plateforme ? Il vous faut à tout prix éviter les bugs en direct, cela vous déstabilisera et ne donnera pas la meilleure image de votre outil.

2. De l’outil à la fonctionnalité

Il est important que vous commenciez par présenter votre solution de manière globale. Les principaux objectifs, l’outil dans ses grandes lignes. Débuter par les fonctionnalités de base avant d’attaquer les éléments plus avancés. Ce n’est qu’au fil de la démonstration que vous saurez sur quelles features insister.

3. Connaître votre interlocuteur

Votre démonstration se doit d’être adaptée à votre prospect. Son secteur d’activité, ses besoins, les problèmes qu’ils rencontrent, la taille de son entreprise, le nombre de potentiels utilisateurs de l’outils… Il vous faut les réponses à toutes ces questions pour pouvoir lui présenter votre solution sous le meilleur angle. Vous ne les avez pas ? N’hésitez en aucun cas à lui poser la question. Cela montrera que vous vous intéressez à lui, et votre démo n’en sera que meilleure.

4. Ne pas trop en dire !

N’oubliez pas : plus vous en montrer, plus vous vous exposer à de potentielles objections. Si vous connaissez votre interlocuteur, montrez-lui uniquement les éléments qui l’intéressent aujourd’hui, maintenant. Ne perdez pas de temps en voulant lui montrer tout ce que sait faire votre solution, vous risquerez de semer la confusion dans son esprit et de vous exposer à des objections inutiles.

5. Être concis et clair

Ne soyez pas trop long et allez droit au but, vous pourriez perdre l’attention de votre interlocuteur avec des informations qui ne l’intéressent pas.. Comme évoqué dans le précédent conseil, n’essayez pas de tout expliquer. Expliquez de manière simple, efficace, en articulant et en laissant le temps au prospect d’intégrer toute l’information qui lui est donnée.

6. Prendre le cas d’usage de son interlocuteur

Pour illustrer votre propos et donner un exemple d’utilisation parlant à votre prospect, rien de mieux que de prendre le sien, tout simplement. Demandez-lui comment il voit l’utilisation de l’outil au sein de son organisation et faites directement votre démonstration avec ses paramètres. Cela le plongera dans l’usage concret de votre produit, appliqué à son activité.

7. Être transparent et savoir dire non

Vous n’êtes pas une machine à tout faire, et votre solution non plus. Il faut accepter qu’il y a des choses que votre outil ne fait pas, et savoir dire à son prospect quand on ne peut pas répondre à l’une de ses attentes. N’essayez pas de convaincre votre interlocuteur à tout prix en assurant pouvoir fournir un service qu’il vous sera difficile ou impossible de fournir. Vous risquerez de ternir la relation avec votre prospect et l’image de votre produit.

8. S’entraîner, s’entraîner et s’entraîner

Chez Vyfe, on aime à comparer la vente et le sport de haut niveau. Avant la compétition, un athlète de haut niveau s’est entraîné sans cesse pour améliorer ses performances, et il continue de le faire pendant et après la compétition. Dans la vente, c’est la même chose : c’est en vous entraînant, à force de répétition et de pratique que vous livrerez votre meilleure démo !

Avec Vyfe, vous pouvez enregistrer vos démos et les analyser en direct ou à postériori. Revoir vos visios et profiter de l’analyse détaillée vous permet de vous concentrer sur les points à améliorer et rendre vos démos plus qualitatives.


Les démos se travaillent et chacun fait ses démos de manière différente. Avec le temps et la pratique, vous trouverez vos points forts, les éléments avec lesquels vous êtes les plus à l’aise et les aspects que vous maîtrisez moins. Nous espérons vous donner des pistes d’améliorations, mais ce qui fera une bonne démo c’est vous !

Fermer le menu